La Plume Lit

Ma soeur Serial Killeuse

Jusqu’où irais-tu pour ta famille ? Mentir ? Couvrir une erreur ? Un meutre… trois  ?

Voici les questions que se posent Korede alors qu’elle nettoie le sang de la dernière victime de sa sœur. Peut-elle encore croire à la légitime défense ou doit-elle reconnaître qu’elle a grandi avec un monstre.

Auteur : Oyinkan BRAITHWAITE

Page : 280

Vous la connaissez, celle-là ? Deux filles entrent dans une pièce. Cette pièce se trouve dans un appartement, lui-même situé au troisième étage. Dans la pièce se trouve le corps d’un homme. Comment transportent-elles le cadavre jusqu’au rez-de-chaussée, ni vu ni connu ?

Ma sœur Serial killeuse p 18

Ce livre est un petit coup de cœur. Je l’ai trimbalé dans ma valise sans jamais l’ouvrir mais une fois que j’ai lu la première page, je n’ai pas pu le lâcher. Les chapitres sont courts, ils appellent à découvrir la suite.

Je plante le décor : Dans la ville de Lagos, au Nigéria, nous rencontrons deux jeunes femmes

Korede, la sœur ainée, est infirmière. Depuis la mort de son père, elle agit comme le chef de famille. Elle est sérieuse, travailleuse, responsable, pas vraiment jolie mais on peut compter sur elle.

Ayoola est son exacte opposée, belle, aventureuse. C’est la petite sœur gâtée, mais plein de charme. A la voir sourire, personne ne se douterait que plusieurs de ses amants sont morts de ses mains… Elle le jure, elle a toujours frappé pour se protéger.

Plus que l’histoire d’une veuve noire, ce livre nous parle de la dynamique familiale. On dit sans hésitation qu’on serait prêt à tout pour protéger ceux qu’on aime ? Mais est-ce que cette vérité peut survivre confronter à l’horreur. C’est toute l’opposition des deux personnages, qui est intéressante.

Au fil de l’histoire, on suit l’évolution de Korede, dans le regard qu’elle porte sur sa famille et les ressorts qu’elle trouve pour affronter la réalité.

Jusqu’à la dernière minute, je me suis demandée comment Korede allait se sortir de cette situation et je trouve que la fin sonne juste.

L’histoire réussit à être sombre et drôle à la fois.

A qui s’adresse le livre : A tous les amateurs d’enquêtes criminels, les lecteurs de faits divers qui se demandent comment on a pu en arriver là, à toi si tu es l’aîné de ta famille chargé de protéger le petit dernier.

Pin Ma soeur Serial killeuse

La plume vit d’amour et d’eau fraiche. Passe par le bouton J’aime si tu as apprécié cet article et n’hésite pas à le partager.

0
Partager :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *