La Plume Papote

Mon Bilan 2020 en 10 Photos

Tous les ans, durant le repas du réveillon ma cousine pose la même question.

« Si tu devais résumer ton année en un mot ça serait lequel ? »

Evidemment, le premier mot qui m’est venu à l’esprit pour 2020 est coronavirus, accompagné de ses cousins, confinement, couvre-feu, masque…

Comme si l’année toute entière n’avait été qu’une interminable rediff.

Pourtant, lorsqu’hier j’ai fait le tour de mes photos, je me suis rendue compte que mon année ne s’arrêtait pas à ça.

Il est parfois facile de se laisser emporter par le quotidien, de ne garder en mémoire que le négatif et ne pas voir tous changements, les petites joies qui ont marquées une année.

Le début d’année est l’occasion de mettre les choses en perspectives, de regarder dans le rétroviseur et voir le chemin parcouru.

J’ai décidé de me lancer dans cet exercice en photo. J’ai fait le tri parmi plus 3000 photos et je t’en propose 10  qui selon moi représente mon bilan 2020.

Mars

Lac Tjörnin

Moi qui n’aime la neige que lorsque je l’observe de ma fenêtre, planquée sous une couette, j’ai adoré passer 4 jours en Islande.

De l’Islande, je retiens des paysages majestueux, du blanc et du bleu à perte de vue, le bruit de la neige craquant sous mes pas, la magie d’être un instant à la place sous un ciel bleu et l’autre sous les flocons.

C’est le genre d’endroit qu’on découvre en plusieurs fois, pour le plaisir de le voir se transformer au fil des saisons.

Ici, tu as le lac Tjörnin, en plein cœur de Reykjavik.

Attestation de sortie

Oui, il est impossible de faire un bilan 2020 sans évoquer le confinement et son emblème, l’attestation de sortie. Le petit mot qu’on trimbalait à chaque sortie pour… confirmer qu’on était bien en entrain de faire ce qu’on faisait ?

Je suis consciente d’avoir eu de la chance pendant cette période. Par nature, j’adore être chez moi. Autant que je me souvienne durant ces quelques mois, j’ai travaillé beaucoup, fait le tour des séries disponible sur Netflix et enfin maitrisé la recette de cookies. Encore quelques semaines et je faisais une brioche.

Plus sérieusement, j’ai l’impression que le confinement a accéléré la dématérialisation des relations humaines et même si whatsapp, teams, zoom et autre ont servis durant cette période. Je suis devenue nostalgique des rencontres dans la vrai vie.

Mai

Promenade à Paris

Première sortie post confinement, les rues étaient désertes et on était limité à 100 km autour de chez soi mais il y avait quelque chose de libérateur au simple fait d’être dehors.

J’ai dû passer des heures à marcher sans but juste pour le plaisir de me sentir à l’air libre.

Juin

Appareil Photo

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours voulu apprendre à faire de la photo. Mais comme d’habitude chez moi, l’idée me trottait dans la tête sans que j’agisse.

Cette année j’ai pu m’offrir mon premier appareil. Je m’initie aux bases, je teste de nouvelles choses et j’énerve toutes les personnes qui m’accompagnent en voyage avec mon habitude de prendre des centaines de photo par jour.

Juillet

Rouge à lèvre

Le Rouge à lèvre a été le coup de cœur de mon été. Le décor est parfait, l’ambiance agréable, l’endroit parfait pour se retrouver autour d’un verre et discuter du monde et de rien.

Comme beaucoup, j’attends la réouverture des bars et des restaurants. Je me demande combien d’établissement pourront supporter cette période et à quoi ressemblera le nouveau normal post covid.

La cascade aux Ecrevisses

A chaque fois que je vais en Guadeloupe, j’ai l’impression de rentrer chez moi tout en sachant que je n’y suis qu’une touriste.

J’y ai peut-être vécu toute mon enfance et passé tous les étés de mon adolescence mais la somme de ce qui me laisse à découvrir est vertigineuse.

En photo, la cascade aux écrevisses qui se trouve sur la route de la Traversée. L’accès y est aisé depuis la route, même s’il faut privilégier une visite matinale.

Aout

Lancement du Blog

Après y avoir réfléchi tout 2019 et une bonne partie de 2020, j’ai enfin lancé mon blog.

Enfin lancer est un grand mot. J’y ai posté 3 articles avant de le laisser retomber dans l’oubli.

Ne pas avoir été capable de m’occuper de ce blog est un de mes échecs. En faisant le bilan 2020, je pourrais lister des raisons derrière celà mais je préfère apprendre de mes erreurs. Je vais tout mettre en œuvre pour que 2021 ne soit pas une répétition.

Septembre

Lisbonne

J’ai adoré Lisbonne, on y a ri, mangé et bu.

La ville est très photogénique avec ses rues colorées, ses bâtiments usés et ses azulejos. Pour bien en profiter, mieux vaut la découvrir à pieds et si tu as l’impression d’affronter des centaines de marches, tu es récompensé par une vue incomparable.

La quinta de la Regaleira

Sintra et ses châteaux.

La quinta de la Regaleira a été mon favori, pour son côté fantasque. C’est comme marcher dans un rêve un peu fou. Au détour d’un chemin, on découvre le puit initiatique, des grottes, des fontaines, une église improbable. Je me suis perdue dans ce labyrinthe et la plupart des symboles m’ont sans doute échappées, mais c’est le genre de lieu étrange qu’il faut prendre le temps de visiter.

Octobre

Collioure

Quand j’ai annoncé que je passais une semaine à Collioure en Octobre. J’ai eu droit à deux types de réaction : « Collioure c’est où ? » ET « Pourquoi tu vas passer une semaine à Collioure ? ».

Si comme moi tu ne le savais pas, Collioure est une petite ville au Sud-Ouest de la France. Elle a vraiment un charme fou et je comprends pourquoi des artistes ont décidé de s’y installer.

Si on s’y rend en automne ce n’est pas pour la plage, l’eau y est trop froide à mon goût. Mais le temps est agréable, l’Espagne est proche et les amateurs de randonnée ont de quoi faire.

En janvier, je m’étais fixée deux objectifs pour l’année 

  • Tenir un blog : Ecrire et publier des articles régulièrement
  • Voyager : Découvrir 4 nouvelles destinations.

Bilan 2020 : On va dire que le contrat est à moitié rempli.

Mais ce n’est pas grave, j’ai beaucoup d’espoir pour 2021. Rendez-vous l’année prochaine pour le bilan ?

Et toi ? Quelles sont les 10 photos qui ont marqué ton année ?

La plume vit d’amour et d’eau fraiche. Passe par le bouton J’aime si tu as apprécié cet article et n’hésite pas à le partager.

+3
Partager :

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *